Notre savoir-faire

 

La mise en place d'un stock de bois d'essences aussi variées que le chêne, le wengé ou le teck, nécessite un réseau d'approvisionnement éprouvé.
Dans notre groupe "familial", ce réseau existe depuis de nombreuses années.
En effet, nos acheteurs parcourent la France et le monde en quête des meilleurs bois.

Le parcours suivi ensuite par nos bois reste très traditionnel. Même si tout fonctionne de plus en plus vite, nous exerçons un métier ancestral qui nécessite du temps.
Néanmoins, cela ne nous empêche pas de respecter les "règles de la modernité".

 

Le sciage



Deux unités de sciage, bois exotiques et bois indigènes.
 

Le ressuyage



Le ressuyage d'un bois est la période entre son sciage en plateaux et son entrée en séchoir.
Cela peut prendre plusieurs mois ou plusieurs années (selon les essences et leurs épaisseurs).
Cette étape est essentielle, car elle permet de baisser le taux d'hygrométrie du bois par l'action du vent et du soleil.
 

Le séchage



Une capacité de séchage importante, en séchoir traditionnel ou sous vide, permet de proposer des bois "prêts à l'emploi" et ce, dans les meilleurs délais.

Pourquoi sécher le bois ?
Un bois qui vient d'être scié est très humide. Ainsi, la fabrication d'un meuble effectuée avec un bois trop humide, puis installé dans un endroit sec (intérieur), se déformera très souvent.
Le ressuyage et le séchage permettent donc au bois d'abaisser son taux d'humidité, afin de se mettre en adéquation avec le milieu dans lequel il se trouve.
Important : un bois sec reprend également de l'humidité s'il est stocké en extérieur ou dans une cave.    
 

Le stockage

     

 

La distribution

Depuis toujours, un soin particulier est apporté au conditionnement et à la protection des produits lors de l'expédition.