+33 (0) 2 51 80 06 70

Lundi au vendredi 8H-12H / 13H30-17H30

Le teckEntretien du teck Mon compte
Mon panier
0

Le teck : de la terrasse au pont de bateau

Provenance du teck

La région d'origine du teck est l'Asie du Sud-Est, entre 10° et 25° de lattitude Nord, dans un périmètre comprenant la Birmanie, la Thaïlande, le Laos, Java.

Contrairement aux plantations existantes en Afrique, en Asie ou en Amérique Centrale, qui donnent souvent un bois noueux, au veinage très marqué et à la couleur plus pâle, le teck de cette zone pousse en forêt naturelle, principalement en zone montagneuse.

Il se développe lentement et en rangs serrés. Il est donc peu noueux avec un grain (fibres) serré, ce qui lui confère son aspect tant recherché. Riche en oléorésine, il est très prisé dans le nautisme, et résistera contre vents et marées.

Mise en œuvre

Le teck est un bois facile et agréable à travailler. Vous pourrez le découper et le poncer facilement.

En utilisation intensive, il y a pourtant quelques précautions à prendre : 

  • la présence de silice aura tendance à désaffûter les outils ; le carbure de tungstène est donc obligatoire ;
  • l'oléorésine pourra encrasser vos bandes au ponçage ; 
  • parce qu'il est gras et souvent utilisé en milieu humide, il faudra veiller à utiliser les colles adéquates.

Le teck, un bois d'exception

Les bois durables sont, pour la plupart, lourds, durs et nerveux.

Le teck, quant à lui, est extrêmement stable, mi-lourd et antidérapant lorsqu’il est mouillé. Il ne fait pas d’échardes et il est d’un soyeux incomparable sous les pieds nus…
C’est donc le bois idéal pour les ponts de bateaux et toute construction ou objet exposés aux intempéries, été comme hiver.
Il s’agit, à notre connaissance, de la seule essence qui réunisse toutes ces qualités naturelles.

Malheureusement, cette image a été quelque peu écornée auprès du grand public, à cause de l’arrivée massive de mobilier et de parquet bas-de-gamme, fabriqués avec du teck de plantation.
Mais les professionnels et les amateurs avertis ne s’y trompent pas et continuent à utiliser ce bois hors norme.

Fiche technique

Caractéristiques physiques et mécaniques

Feuille de teck
  • Densité à l'état vert : 880 à 1000 kg/m3
  • Densité à 12 % d’humidité : 600 à 800 kg/m3 (mi-lourd)
  • Dureté : mi-dur (marque au poinçonnement)
  • Rétractabilité : très faible (insensible aux variations d’humidité)
  • Compression : bonne
  • Flexion : bonne
  • Durabilité : très bonne (champignons, pourriture, termites)
  • Imprégnabilité : mauvaise

Mise en œuvre et transformation

Rameau de teck
  • Sciage : lames stellitées nécessaires en utilisation intensive
  • Séchage : facile, plutôt lent, poches d’humidité résiduelles possibles
  • Usinage : ne nécessite pas beaucoup de puissance. Effet désaffûtant (silice). Outillage carbure en utilisation intensive.
  • Rabotage : facile
  • Toupillage : facile
  • Ponçage : facile (peut encrasser les bandes)
  • Clouage : bonne tenue
  • Vissage : avant-trou (risque de fente)
  • Collage : colle époxy ou polyuréthane impérative en milieu humide
  • Finition : le teck est un bois gras. Les peintures et les vernis traditionnels sont à proscrire (voir conseils d’entretien).
  • Utilisation : construction navale, menuiserie intérieure et extérieure, parquet, meuble, ébénisterie, agencement intérieur et extérieur.

Si vous souhaitez avoir des informations très détaillées sur le teck : https://tropix.cirad.fr/FichiersComplementaires/FR/Asie/TECK.pdf

Fiche diffusée par l'UR BioWooEB et le Cirad.

Paiement 100% sécuriséTransport gratuit à partir de 600€ TTC

A partir de 600€ TTC d'achat

A partir de 1200€ TTC d'achat

A partir de 2400€ TTC d'achat